Maladies physiques à l’âge adulte et antécédents de punitions physiques dans l’enfance

Emmanuel Escard le 5 mai 2017

Une étude américaine de cohorte sur 34’000 adultes représentatifs a montré un lien entre des punitions physiques durant l’enfance (sans autres maltraitances) et le développement de maladies cardio-vasculaires, d’arthrites et d’une obésité. Cela vient compléter la liste des autres effets indésirables de ces « pratiques éducatives » comme la BPCO, le diabète, des maladies auto-immunes, l’usage d’alcool et les maladies hépatiques.

Les professionnels de la santé ont donc le devoir de ne pas soutenir les violences éducatives ordinaires…

Références :

  1. Afifi TO et al. Harsh physical punishment in childhood and adult physical health. Pediatrics 2013 Aug; 132:e333.
  2. Berger RP and Zolotor AJ. Is there an association between physical punishment in childhood and physical health in adulthood? Pediatrics 2013 Aug; 132:e500.

Publié par Emmanuel Escard

Médecin-adjoint responsable de l’Unité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence. Département de médecine communautaire, de premier recours et des urgences aux Hôpitaux universitaires de Genève.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *