L’UIMPV reconnue pour son expertise par l’OMS

Sandrine Tinland le 27 février 2019

Belle reconnaissance pour l’Unité interdisciplinaire de médecine et de prévention de la violence (UIMPV) qui vient d’intégrer l’Alliance pour la prévention de la violence (APV) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’UIMPV propose une prise en soins à toute personne (victime, auteur, témoin) confrontée à une situation de violence, quelle  qu’en soit la nature (psychologique, physique, sexuelle ou économique) ou le contexte (couple, famille, rue, lieu de travail).

Créée en 2004, l’APV envisage la prévention de la violence comme une action de santé publique dont le but est de s’attaquer aux causes de la violence et d’améliorer les services d’aide à ceux qui en sont victimes. Elle offre à ses membres la possibilité de partager leurs connaissances, expériences et moyens techniques, et leur permet d’élaborer des stratégies communes et solidaires de prévention de la violence.

Seule institution de santé en Suisse représentée dans cette alliance, l’IUMPV rejoint ainsi un réseau international de plus de 60 institutions publiques et privées à vocation internationale, nationale ou régionale, et devient un porte-parole de l’OMS en termes de prévention et recommandations.

Un accomplissement pour cette unité, unique en son genre, qui exerce depuis plus de vingt ans.

Partagez cet article

Publié par Sandrine Tinland

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *